Sommaire chronologique - Sommaire alphabétique
Lettre précédente : 278 - Lettre 279 - Lettre suivante : 280

A ÉDOUARD ROUVEYRE


[Juin 1883.]

    J'arrive à Rouen et je trouve vos deux lettres. Bien que le volume ait dû être mis en vente hier, je vous envoie la réclame que vous me demandez, pensant qu'elle pourra encore vous être utile.
    « Les éditeurs Ed. Rouveyre et G. Blond viennent de mettre en vente un nouveau volume de Guy de Maupassant : Les Contes de la Bécasse. Ce qui distingue particulièrement ce dernier ouvrage de l'auteur de La Maison Tellier et d'Une Vie, c'est la gaîté, l'ironie amusante. Le premier récit du livre, Ce Cochon de Morin, ne peut manquer de prendre place à côté de Boule de Suif. Et les nouvelles qui suivent donnent toutes des échantillons très divers de la bonne humeur railleuse de l'écrivain. Deux ou trois seulement apportent une note dramatique dans l'ensemble. »