Sommaire chronologique - Sommaire alphabétique
Lettre précédente : 507 - Lettre 508 - Lettre suivante : 509

A OSCAR MÉTÉNIER


Aix-les-Bains, Maison de Varicourt.
[Avril 1888 ?]

    Mon cher confrère,
    Votre seconde lettre me rejoint à Aix-les-Bains où j'arrive après un assez long voyage. Je suis fort embarrassé pour vous répondre, car je ne peux, en ce moment, me livrer à aucun travail, et cela depuis plus de huit mois, pour raison de santé. Il m'a donc été impossible de lire votre plan. Je ne peux que vous dire : « Faites seul, ce que vous voudrez ».
    Croyez, mon cher confrère, à tous mes sentiments très dévoués.

GUY DE MAUPASSANT