Sommaire chronologique - Sommaire alphabétique
Lettre précédente : 613 - Lettre 614 - Lettre suivante : 615

A ÉMILE STRAUS


14, avenue Victor-Hugo
[avril ou mai 1890].

    Mon cher ami,
    J'ai réfléchi beaucoup à votre proposition, et je ne puis décidément l'accueillir, malgré tout le regret que j'en ai. J'aime mieux ne pas voir à la scène le Champ d'Oliviers, et puis la collaboration réelle est une chose qui n'entre pas du tout dans mes idées. J'admets très bien qu'un auteur dramatique tire une pièce de l'œuvre d'un romancier, mais je ne comprends pas du tout une pièce exécutée par deux personnes.
    J'ai très souvent refusé de me prêter à ce travail, en particulier pour Yvette et M. Parent, ayant reçu des propositions très sérieuses sur ces deux œuvres. Je ne crois pas que j'y consente jamais.
    Pardonnez-moi d'être demeuré si longtemps avant de vous répondre, mais la vive amitié que j'ai pour vous m'a fait beaucoup hésiter.
    Je vous serre bien cordialement la main.

MAUPASSANT