Sommaire chronologique - Sommaire alphabétique
Lettre précédente : 791 - Lettre 821 - Lettre suivante : 792

DU Dr CHARCOT A UN DESTINATAIRE NON IDENTIFIÉ


Paris - Passy, 17 rue Berton
[30 juin 1892]

    Je viens, sur l'invitation de Madame sa mère, d'examiner Monsieur Guy de Maupassant. L'état physique ne laisse rien à désirer. Malheureusement il n'en est pas tout à fait de même de l'état mental. Le délire est incessant, entretenu par des hallucinations de tout genre. II en résulte une nécessité absolue, quant à présent de maintenir le malade dans les conditions d'installation et de traitement où il se trouve. Il ne saurait être question sans danger pour lui de le faire vivre, actuellement, ailleurs que dans une maison de santé spéciale. ]e ne vois en ce moment rien à changer ou à ajouter au traitement suivi.

Passy, 30 juin 1892
CHARCOT